Nouveautés 📌 :








Petit guide pour bien commencer

Le sous-mains d'horloger.

Il vous servira de support pour vos travaux d'horlogerie sur montre-bracelet. Il en existe une multitude, autocollant, antistatique, dur, mou, en silicone, de fabrication Suisse ou Allemande, plusieurs coloris se fabriquent, les professionnels le préfèrent en vert car c'est une couleur qui fatigue moins les yeux. La taille standard est d'environ 35x25cm mais il existe désormais des mini sous-mains et BECO TECHNIC a même sorti un tapis en forme de goutte ! HOROTEC eux, proposent des sous mains jusqu'à un mètre carré, l'idéal pour adapter votre sous-main sur votre établi en le découpant parfaitement à vos dimensions☺


Le plateau de démontage et sa cloche

Très pratique, ce plateau servira à stocker les petites pièces de votre montre démontée, sa cloche évitera de mettre en contact direct votre montre avec la poussière et les microparticules. Il existe des modèles réversibles qui permettent d'obtenir d'un côté un coussin d'emboîtage et de l'autre un compartiment pour le stockage des pièces.

BERGEON propose des cloches seules, appelées "Cloche cache-poussière", qui permettent de simplement poser la cloche sur votre travail en cours. ☺


Le tournevis

Évidement, le tournevis...c'est l'outil indispensable ! Et il vous en faudra plusieurs. Nous proposons UNIQUEMENT des tournevis de qualité, pas question d'abîmer votre montre avec un outillage bon marché, une tête de vis abimée non-merci. L'ensemble des tournevis que nous proposons sont à tête rotative, vous pourrez donc garder l'index sur la tête du tournevis et utiliser l'outil avec votre pouce et votre majeur. Ils sont globalement fabriqués en France, ceux qui ne le sont pas sont fabriqués en Suisse. Vous pouvez vous en procurer à l'unitéen pochetteen coffret, sur socle fixe ou socle tournant (comme ici en photo, le dernier modèle HOROTEC MSA01.218-C)... Les mèches les plus courantes sont 1mm et 1.60mm mais pensez à vous équiper d'un assortiment, comme le kit BECO TECHNIC très abordable et...fabriqué en France.

Un tournevis abîmé, une vis perdue, une mèche à remplacer ? Pas de panique, nous avons tout en SAV ☺

Disponible aussi à l'unité, en pochette d'assortiment et en coffret.

Pensez à entretenir régulièrement vos mèches de tournevis !

Plus de 73 modèles de tournevis disponibles en stock chez Vénus Diffusion


La loupe

C'est l'outil qui désigne le plus un horloger selon moi, bon allez, à égalité avec la brucelles ☺ 

La loupe micros, ou loupe à l'œil, est indispensable car vos travaux d'horlogerie sont minutieux et demandent une précision extrême ! La loupe vous permettra de travailler plus sereinement en ayant une vision plus précise grâce à son grossissement. Disponibles du numéros 1 au numéro 4 (sans oublier les 1/2), attention à ne pas confondre le numéro de loupe avec son grossissement. Par exemple, la loupe la plus utilisée est la numéro 2 1/2, qui correspond à un grossissement X4, ce grossissement modéré ne fatiguera pas votre œil.

Il y a ensuite la loupe de contrôle, qui va vous permettre de contrôler un court instant votre travail, son grossissement est beaucoup plus fort, il peut être de x10, x12, x15... en bref, la loupe de contrôle x12 est un bon compromis si vous commencez à vous équiper.

Si vous portez des lunettes, il existe la loupe-pince,  hyper pratique qui vient simplement s'accrocher à votre monture sans l'abîmer évidemment, la loupe binoculaire est aussi appréciée car elle permet en plus de faire travailler les deux yeux, de conserver sa paire de lunettes.

Et enfin, si vous n'êtes pas à l'aise avec la loupe à l'œil qui tient à l'ancienne sous la paupière, vous pouvez utiliser un porte-loupe, bien pratique, léger qui vous évitera aussi de chercher votre loupe ou de se la faire chiper ☺


Le porte mouvement

C'est l'outil qui va tenir votre mouvement durant sa révision/réparation, il existe pour chaque calibre un porte mouvement spécifique, mais côté pratique, vous pouvez comme ici utiliser un étau porte-mouvement réglable, ce modèle, MSA09.004 de chez HOROTEC, est réversible, il permet donc de travailler sur divers calibres.  Le porte mouvement peut être en matière synthétique, en laiton, en acier,  en aluminium... Le modèle BERGEON 4040 est l'un des favoris ! ☺


La brucelles

Non ce n'est pas une pince à épiler de précision, car...qui épile sa montre ?

C'est une brucelles (avec un s, car féminin pluriel oui oui ☺), une petite pince qui va vous permettre d'attraper et de déposer les toutes petites pièces qui composent votre mouvement, il en existe en laiton, en acier, en plastique, en acier carbone, en inoxantimagnétique, les formes peuvent être : droites, fines, larges, courbées, pliées, certaines marques proposent des brucelles avec les embouts interchangeables en buis, en carbone etc...

Notez qu'une bonne brucelles est une brucelles SUISSE. (Le prix s'oublie, la qualité reste.)

Chaque brucelles à sa référence et son utilité,  les références se composent en chiffre, et parfois en lettre, et chacune des références correspond à une forme, par exemple la brucelles numéro 7 est courbée, la numéro 5 est la plus fine, la AA est en laiton, si vous débutez, nous vous conseillons dans un premier temps d'acquérir une brucelles numéro 1 et une brucelles numéro 3. La numéro 5 sera indispensable mais pour une utilisation plus occasionnelle.  De BECO TECHNIC à DUMONT, le plus dur sera de choisir !


Ce guide vous intéresse ? Venez lire la suite sur la page "Les indispensables".

Je vous parle aussi des outils à ouvrir les fonds de montres, l'huilier et ses huiles, le soufflet de l'horloger et les consommables essentiels !